Sévérac le Château

 

Préhistoire

La butte de Sévérac, qui culmine à 817 m d’altitude, a été occupée dès la  préhistoire. En témoignent les dolmens que l’on trouve sur la route des dolmens en direction du village de Buzeins.

Antiquité

L’occupation des lieux est attestée depuis le xie siècle.

Les Wisigoths et les Francs occupent la ville jusqu’en 732, date à laquelle les Sarrasins prennent la ville. Plus tard, Charlemagne fit de Sévérac le siège d’une viguerie.

Moyen Âge

Sévérac fut assiégé par Simon de Montfort en 1214 et plus tard (en 1444) par Louis XI encore dauphin. Dans les deux cas, la garnison se rendit quasiment sur le champ à la vue de la colonne d’assiégeants devant les murailles. La ville ne fut jamais pillée.

Blasonnement des familles

Les seigneurs de Sévérac portaient d’argent aux quatre pals de gueules. Les armes actuelles de la ville sont dérivées de celles des ducs d’Arpajon et marquis de Sévérac : écartelé au 1° de gueules à la croix clêchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or, au 2° d’argent aux quatre pals de gueules, au 3° de gueules à la harpe d’or, au 4° d’azur aux trois fleurs de lys d’or, au bâton de gueules, sur le tout de gueules à la croix d’argent[6].

0 Partages