Saint Valery sur Somme

Saint Valery sur Somme

Selon l’hagiographie du diocèse d’Amiens, le roi Clotaire II aurait octroyé l’ancien domaine gallo-romain de Leucone au saint éponyme, saint Valery (né en Auvergne vers 565, mort le au cap Hornu). Leucone resta un lieu de pèlerinage jusqu’au XIe siècle.

Hugues Capet, en 981, passe le gué de Blanquetaque pour s’emparer des reliques de Valery de Leuconay. Saint-Valery-sur-Somme, ville médiévale, s’est constituée vers cette époque autour du sanctuaire de Saint-Valery. Sa position géographique, sur la route de Rouen à Boulogne, ainsi que la possibilité de passer l’estuaire à gué à certaines heures, en firent un lieu de transit important.

Ainsi, c’est de ce port que Guillaume le Conquérant partit, en , à la conquête de l’Angleterre. Saint-Valery pouvait être approvisionnée en bois par l’ancienne forêt de Crécy, bien plus étendue qu’aujourd’hui.

En 1358-1359 : siège de Saint-Valery par des Picards menés par le connétable Robert de Fiennes, lieutenant du roi en Picardie et le comte de Saint-Pol. Le roi de Navarre, Charles le Mauvais, s’était emparé de Saint-Valery, qu’il avait conservé jusqu’à ce siège de 1358-1359.

Il existe également d’importants vestiges, témoignant notamment du passage de Jeanne d’Arc dans cette cité.

Source : Wikipédia

 El-Vals-de-Kairo.m4a – Ara Malikian

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
0 Partages