Ruines du château de la Mothe-Chandeniers

Le château de la Mothe-Chandeniers est un château situé sur la commune des Trois-Moutiers au nord du département de la Vienne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Édifié vers le XIIIe siècle dans le Loudunais, en Anjou, il prend d’abord le nom de La Mothe-Bauçay (ou La Mothe-Baussay), du nom de la famille qui en est propriétaire. Au gré des héritages, le domaine échoit en 1448 à une branche de la maison de Rochechouart, aussi seigneur de Champdeniers, qui donne son nom définitif au château. L’un de ces représentants, François de Rochechouart, chassé de la cour royale pour avoir participé à la Fronde, s’y installe. Le faste qu’il y déploie le mène à la faillite personnelle, le domaine est vendu en 1668. Dès lors il passe entre les mains de nombreuses familles françaises, nobles ou roturières.

Embelli au début du XIXe siècle, le château est reconstruit dans les années 1870 dans le style néo-gothique. Les alentours sont également aménagés de sorte que l’édifice est entouré d’eau, comme au château d’Azay-le-Rideau.

Très endommagé par un incendie en 1932, l’édifice se dégrade peu à peu et tombe en ruine, malgré les tentatives de restauration des propriétaires successifs.

En décembre 2017, le château est racheté par des milliers d’internautes, au terme d’une campagne de financement lancée à l’initiative de Dartagnans et Adopte un Château, qui a largement dépassé les frontières de la France. Il est dorénavant la propriété de la SAS Château de la Mothe-Chandeniers, qui réunit les nombreux propriétaires, dont les objectifs principaux sont de stopper la dégradation de l’édifice et d’exploiter le château, les dépendances ainsi que le domaine d’une superficie de 2,1 hectares.

Source : Wikipédia

Lien 3D de « HISTOIRE À LA CARTE » : Ruines du château de la Mothe-Chandeniers

 

0 Partages