Reims

La région de Reims

Les premières traces d’implantation humaine dans les environs de Reims remontent au Néolithique et au Chalcolithique(fin du IIIe millénaire av. J.‑C.). Des champs d’urnes de l’âge du bronze y ont été retrouvés. La vallée de la Vesle a connu une occupation assez dense durant l’âge du fer. Il ne reste cependant que très peu de vestiges de ces époques sur le site de l’actuelle Reims.

 

 

La cathédrale Notre-Dame de Reims

 Cathédrale catholique romaine située à Reims, dans le département français de la Marne en région Grand Est. Elle est connue pour avoir été, à partir du xie siècle, le lieu de la quasi-totalité des sacres des rois de France.

La construction de l’édifice actuel a commencé au début du xiiie siècle. Elle est postérieure aux cathédrales Notre-Dame de Paris et Notre-Dame de Chartres, mais antérieure aux cathédrales Notre-Dame de StrasbourgNotre-Dame d’Amiens et Saint-Pierre de Beauvais. Consacrée à la Vierge Marie, la cathédrale de Reims a été achevée au xive siècle. Elle a connu une destruction très importante à cause d’un incendie ravageur pendant la Première Guerre mondiale provoqué par un bombardement allemand.

Il s’agit de l’une des réalisations majeures de l’art gothique en France, tant pour son architecture que pour sa statuaire qui compte 2 303 statues. Elle est inscrite, à ce titre, au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991. Haut lieu du tourisme champenois, elle a accueilli 1 500 000 visiteurs en 2007.

Elle est le siège de l’archidiocèse de Reims et donc la cathédrale métropolitaine de la province ecclésiastique de Reims.


 


La Basilique Saint-Rémi

Cette église contient les reliques de l’évêquesaint Remi, qui a baptiséClovis, roi des Francs, le jour de Noël d’une année comprise entre 496 et 506, peut-être en 499 de l’Incarnation, après la bataille de Tolbiac. Cependant, la tradition retient l’an 496, célébré par la venue du pape Jean-Paul II en 1996 pour fêter les 1 500 ans du baptême de la France. L’évêque meurt en 533, à l’âge de 96 ans. Son renom de sainteté et de miracles répétés attire très vite de nombreux pèlerins.

En 533, Remi, évêque de Reims, souhaite être enterré dans la chapelle dédiée à saint Christophe qui était située à deux kilomètres de la cathédrale. Très vite cette chapelle Saint-Christophe devient un lieu de pèlerinage. Les gens affluant, on installe des religieux pour garder le corps du saint homme. On agrandit alors la chapelle primitive aux dimensions d’une église, où le corps est transféré un 1er octobre, jour qui devient alors la Saint-Remi.[réf. nécessaire]

Vers 760, l’abbé Tilpin (romancé en Turpin dans la chanson de Roland) fonde l’abbaye Saint-Remi et y installe une communauté religieuse bénédictine qui y restera jusqu’à la Révolution française.

  : Halllujah-Haenden par l’ensemble vocal Jacques Ibert

[Total : 0   Moyenne : 0/5]
0 Partages