Avon les Roches

Le nom de cette commune apparaît pour la première fois dans l’histoire au 11ème siècle dans les chartes 168, 312 et 323 du cartulaire de l’abbaye de Noyers sous la forme Avo, venant soit du gaulois abo, signifiant rivière, soit du patronyme germanique Abbo ; cette commune s’est ensuite appelée Avon-en-Touraine au 14ème siècle et le nom actuel a été fixé par un décret de 1936.

Le territoire de cette commune, située sur la rive droite de la Manse, fut occupé au néolithique comme l’indiquent une hache d’importation en jade et le toponyme le gros chillou dans les landes du Ruchard.

L’historique d’Avon, source : site mairie d’Avon les Roches

L’église est mentionnée dès 1088, dans le cadre d’une donation à l’abbaye de Noyers. Elle devient ensuite la propriété de l’abbaye de Beaumont-les-Tours, entre 1200 et 1250.

Au xiiie siècle, l’église est presque entièrement reconstruite pour adopter un plan possédant une nef à deux vaisseaux, et chœur avec abside, le tout entièrement vouté. Certains éléments de l’église du xiie siècle sont laissés en place (porche,mur sud, clocher, portail sud), le portail sud étant probablement déplacé1.

En 1823, la flèche datant du xvie siècle est entièrement refaite sur une hauteur de quatre mètres.

L’église fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par arrêté du 7 mai 1908.

Voir aussi : Château et Abbaye des Roches Tranchelion

0 Partages