Thaïlande partie 5 : de Tha Ton à Chang Mai

Tha Ton (Thai: ท่า ตอน)  : est une ville du district de Mae Ai, dans l’extrême nord de la province de Chiang Mai en Thaïlande. La ville est située sur la rivière Kok sur la frontière avec la Birmanie, à environ 3 heures de route au nord de la ville de Chiang Mai. La zone autour de Tha Ton est peuplée par diverses tribus, y compris Yao, Lisu, Lahu, Karens, Shan et Akhas. Tha Ton est également le foyer de nationalistes chinois forcés de fuir loin de leur maison en exil après le coup d’État en Birmanie.
Tha Ton est situé sur la route touristique entre Chiang Mai et Chiang Rai. Depuis les années 1970, des descentes de la rivière Kok, entre Chiang Rai et Tha Ton ont donné aux touristes l’occasion de visiter les jungles reculées, d’observer les différents groupes ethniques, et de voir la plaine Fang.
Le village est dominé par un temple bouddhiste, le Wat Tha Ton :  Le temple comporte quatre grandes statues du Bouddha, deux dans le style typiquement thaïlandais et deux montrant l’influence chinoise. L’un d’eux, le Bouddha debout, s’élève à 11 mètres de hauteur.

 

Grotte de Chiang Dao et Tham Chiang Dao : Le Doi Chiang Dao (thaï : ดอยเชียงดาว) est une montagne de Thaïlande, proche de la frontière birmane, culminant à 2 175 m d’altitude. 

 

Plantation du riz : Le riz est une céréale de la famille des poacées (anciennement graminées), cultivée dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes pour son fruit, ou caryopse, riche en amidon. Il désigne l’ensemble des plantes du genre Oryza, parmi lesquelles les deux seules espèces cultigènes1, qui sont cultivées le plus souvent dans des champs plus ou moins inondés appelés rizières : Oryza sativa (appelé couramment « riz asiatique ») et Oryza glaberrima (appelé couramment « riz ouest-africain » ou « riz de Casamance »)

 

Villages Montagnards-Ethnie Shan : Les Shans sont un groupe ethnique de Birmanie. Ils seraient environ six millions, dont quelques-uns en Inde, en Chine, en Thaïlande, au Laos et au Viêt Nam. Les Chinois appellent cette ethnie, « Tai Shan » ou « Dai Shan ». La langue shan appartient au sous-groupe tai de la branche dite « kam-tai » des langues taïes-kadaïes. À ce sous-groupe appartiennent aussi notamment le zhuang de sud de la Chine, le lao au Laos, le thaï en Thaïlande et les langues tày des régions montagneuses du nord du Viêt Nam.La langue la plus proche du shan est le du sud de la Chine. La plupart des shans sont bouddhistes.

 

Le Wat Phrathat Doi Suthep (thaï ดอยสุเทพ) est un temple (wat) bouddhiste de la province de Chiang Mai, en Thaïlande. Il est désigné souvent sous le nom de Doi Suthep bien que ce soit en réalité le nom de la montagne sur laquelle il se trouve. Situé à 13 kilomètres au nord de la ville de Chiang Mai, il est un site sacré pour les Thaïs. Depuis le temple, il y a une vue impressionnante sur la ville de Chiang Mai, et le Wat Phrathat Doi Suthep demeure toujours une destination très populaire auprès des visiteurs étrangers.

 

L’artisanat du Nord, village de Snakhamphaeng, éventails et ombrelles, travail de la soie..


 

Sur le trajet...

  Etienne Perruchon : Dogora 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]