Thaïlande partie 4 : de Lampang à Tha Ton

Le Triangle d’or : région montagneuse d’Asie du Sud-Est aux confins du Laos, de la Birmanie (Myanmar) et de la Thaïlande (certaines interprétations y incluent également une partie du Vietnam, voire le Yunnan chinois). Comme le Croissant d’or, qui regroupe l’Afghanistan, l’Iran et le Pakistan, il est l’une des principales zones mondiales de production d’opium depuis les années 192.

Le Mékong est un fleuve d’Asie du Sud-Est, le dixième fleuve du monde et le quatrième d’Asie au plus grand débit (après le Yangzi Jiang, le Gange-Brahmapoutre et l’Ienisseï), celui-ci atteignant en moyenne 284 km3 d’eau par an. Les chiffres concernant sa longueur varient de 4 350 à 4 909 km, et son bassin versant draine 810 000 km2.

Source : wikipédia

 

Villages Montagnards – Ethnie Akha : Les Akhas sont un peuple montagnard originaire de Chine. Ils résident aujourd’hui dans les montagnes de Chine, où le gouvernement les a assimilés aux Hani, en Thaïlande, où ils sont inclus dans les tribus des collines, au Laos, où ils sont appelés Lao sung, et au Myanmar (Birmanie), où ils sont appelés Kaw, ou encore Akha-Ekaw.

 

Villages Montagnards Ethnie Karens : (autodénomination : Pwa Ka Nyaw Po), nommés Kariangs (กะเหรี่ยง) ou Yangs par les Thaïs, sont un groupe ethnique tibéto-birman de 4 à 5 millions de personnes2, dont 10 % environ vivent en Thaïlande et 90 % en Birmanie. Dans ce dernier pays, ils constituent en nombre la deuxième minorité ethnique après les Shan. La junte militaire birmane a été en conflit depuis 1948 avec la guérilla karen, qui l’a accusé de nettoyage ethnique ; sa direction a signé avec le nouveau gouvernement birman de 2011 des accords de cessez-le-feu le 12 janvier 2012.

 

Villages Montagnards – Ethnie Kayan : Les Padaung, aussi connus sous le nom de Kayan, sont un sous-groupe (environ 7 000 personnes) du peuple Karenni (Karens rouges) qui est une minorité ethnique tibéto-birmane du Myanmar (Birmanie). En 1990, à cause du conflit avec le régime militaire birman, beaucoup de Kayan sont partis pour la Thaïlande voisine. Ils y vivent près de la frontière nord, avec un statut légal incertain, dans des villages qui en font des attractions touristiques à cause de leurs modifications corporelles particulières. Celles-ci consistent en une sorte de collier-spirale en laiton enroulé autour du cou des femmes, ce qui a amené les observateurs à leur donner le nom de « femmes girafes » ou « tribu des longs-cous ».Les Birmans nomment ces femmes les femmes aux longs cous car ils ne veulent les identifier à des animaux .

Il existe aussi des femmes girafes en Afrique du Sud, dans le peuple des Ndébélés (voir au chapitre Arts de cet article). Leurs parures peuvent peser jusqu’à 25 kilos.

 

Villages Montagnards-Ethnie Yao : Les Yao (瑶族, hanyu pinyin : Yáo zú ; vietnamien : người Dao) sont un groupe ethnique constituant l’un des cinquante-six groupes ethniques officiellement identifiés par la République populaire de Chine.

Ils résident dans les terres montagneuses du Sud-Ouest et du Sud de la Chine, ainsi que dans les pays limitrophes : Birmanie, Laos et Viêt Nam.

À la fin du XXe siècle, ils étaient environ 2 600 000 en Chine. Les Yao habitent également dans le nord de Laos, dans le nord du Viêt Nam et en Birmanie. Ils sont environ 60 000 en Thaïlande, et représentent l’une des six principales tribus des collines. Ils s’appellent eux-mêmes les Mien (ce qui signifie « personne ») ou Iu-Mien.

 

Sur le trajet… 

  Etienne Perruchon : Dogora 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]