Sicile Africaine


 

Agrigente Sciaccia Sélinonte Mazzara del Vallo Trapani Erice Ségeste


 

Agrigente : dont le nom antique est Akrágas (Ακράγας), fut fondée en 582 av. J.-C. par la cité de Géla (elle-même colonie grecque fondée par Rhodes et les Crétois), sur le site de la ville actuelle. La cité connaît une expansion géographique au VIe siècle av. J.-C. sous la direction des tyrans. Le premier s’appelait Phalaris et l’apogée arrive avec Théron, victorieux des Carthaginois à la bataille d’Himère en 480 av. J.-C. La ville s’embellit grâce à la main d’œuvre capturée lors de cette bataille. La Vallée des Temples est entourée d’une muraille de 12 kilomètres. Agrigente s’enrichit dans le commerce du vin et de l’huile, notamment avec Carthage. Plus d’infos… (source Wikipédia)La valllée des temples
La vallée des temples : 
 

L’église Santa Maria dei greci

est une « architecture religieuse d’ Agrigente , commune italienne capitale de la province en Sicile .

L’ancienne cathédrale de rite grec-byzantin a été construit en 1200 sur les ruines d’un ancien temple dorique, certains chercheurs identifiés avec le temple de Zeus et Atena Lindia Atabyrios mentionnés par Polybe  et sa façade a une style portail gothique Chiaramonte

 

Retour en haut de page


 

Sciaccia : Cette ville moyenne est le premier port de pêche d’Italie et également une station thermale dont les infrastructures datent de l’époque crétoise. Les Romains l’appelaient « Thermae Selinuntinae », quelque chose comme Sélinonte-les-bains. Deux grandes familles avec leur château respectif -le Vieux château ou Castello Vecchio et le château des Luna- se sont violemment affrontées au cours des années. En 1529, les Luna incendièrent le Vieux château mais le leur fut ravagé au XVIIe siècle. Sciacca est devenue une cité touristique où la vaste place centrale surplombe la mer et offre une vue magnifique.  Plus d’infos… (source Wikipédia)
Chiesia Santa Margherita
 

Retour en haut de page


 

Sélinonte : ou Sélinous (grec Σελινοῦς, latin Selinus, italien Selinunte) est une ancienne cité grecque située sur la côte sud de la Sicile. Aujourd’hui site archéologique, elle est désormais sur le territoire de la commune de Castelvetrano, province de Trapani, à l’ouest de l’embouchure du Belice. Sélinonte est traversée, à l’ouest par le fleuve Modione, l’antique Selinos, et à l’est par le Gorgo de Cottone. Fondée au VIIe siècle av. J.-C. par des colons mégariens, la cité compte 30 000 habitants à son apogée et jouit d’une influence commerciale et culturelle sur tout l’Ouest Sicilien. 
Site archéologique de Marinelladi Di Selinunte
 

Retour en haut de page


 

Mazara Del Vallo : En raison de sa position stratégique, Mazara del Vallo a connu au cours des siècles toute une série de dominations : Phéniciens, Grecs, Carthaginois, Romains, Byzantins, Arabes, Normands, Souabes, Angevins, Aragons et Bourbons. L’origine du site, comme le prouvent plusieurs découvertes archéologiques datées de 12000 ans av. J.-C., pourrait remonter au paléolithique supérieur.. Plus d’infos… (source Wikipédia)
 

Retour en haut de page


 

Trapani : Trapani (sicilien : Tràpani, du grec ancien : Δρέπανον / Drépanon via le latin : Drepanum), ou Drépane, est une ville italienne dans la province dont elle est la capitale qui se situe dans la partie occidentale de la Sicile. La ville est connue pour avoir développé l’extraction et la commercialisation du sel, en relation avec sa position naturelle en bordure de la mer Méditerranée et son port, qui servait dans l’Antiquité de débouché commercial à la ville d’Erice, (Éryx) située sur le mont qui domine Trapani, et qui était alors plus connue grâce à son sanctuaire d’Aphrodite. Les autres activités de la ville sont principalement la pêche, notamment celle du thon, l’extraction et le commerce du marbre et le travail du corail.  Plus d’infos… (source Wikipédia)
Cathédrale San Lorenzo
 
Chesia del Collegio dei Gesuiti
 
Le Port
 

Retour en haut de page

 

Erice : L’histoire d’Erice remonte à la préhistoire. La ville est un ancien site néolithique important (un des principaux) avec les Élymes (peuple considéré par certains comme les seuls autochtones siciliens). On trouvera par exemple les vestiges de la muraille cyclopéenne (VIe siècle av. J.-C.).  Plus d’infos… (source Wikipédia)
Duomo dell’Assunta
 

Retour en haut de page


 

Ségeste : Ségeste (ou Seggesta ou Segesta) est une ancienne cité élyme, aujourd’hui un important site archéologique, situé à l’ouest de la Sicile, en Italie. Il se trouve sur le mont Bàrbaro, sur la commune de Calatafimi-Segesta, à une dizaine de kilomètres de Alcamo et de Castellammare del Golfo.  Plus d’infos… (source Wikipédia)

 

Le théatre
 
Le Temple
 

Retour en haut de page

Ennio Morricone : le clan des Siciliens

[Total : 0    Moyenne : 0/5]