Les rencontres photographiques d’Arles

La Vuelta : 28 photographes qui rendent compte des mutations culturelles, sociales et politiques de la Colombie
Les images d’Edwin Sanchez d’un pistolet Smith & Wesson .
Après avoir acheté cette arme au marché noir de Bogota ou s’approvisionnent les milieux mafieux, il l’a fait graver des phrases entendues dans les bars mal famés de la capitale avant de le  remettre dans le circuit de la criminalité en le revendant à des malfrats. Depuis, cette arme a pu servir à un assassinat, à un braquage de banque…
En imaginant une “oeuvre” qui peut tuer, Edwin Sanchez questionne les limites éthiques de l’art…

 

Les indiens Kogis, la mémoire du possible : Au nord de la Colombie, dans les vallées du massif côtier le plus haut du monde….
Fondée en France en octobre 1997, Tchendukua – Ici et Ailleurs, association loi de 1901, réunit celles et ceux qui souhaitent préserver un mode d’existence basé sur le respect de la nature, des autres et la recherche de l’équilibre. Géographe français, Eric JULIEN est à l’origine de la démarche. En 1997, il fonde Tchendukua – Ici et Ailleurs, association loi de 1901.

 

La vie dans les villes : L’oeuvre d’un photographe habité par les grandes métropoles
Pour la première fois, en étroite collaboration avec le musée de la Photographie de La Haye, les Rencontres d’Arles présentent une vue d’ensemble du travail de création de Michael Wolf. Toute l’œuvre de Wolf est hantée par la vie dans les villes telle qu’il a pu l’observer dans des grandes métropoles comme Tokyo, Hong Kong ou Chicago. L’artiste fait varier les points de vue afin de mettre au jour la complexité de la vie urbaine moderne. La pièce maîtresse de l’exposition est l’installation The Real Toy Story (2004), qui met en scène plus de 20 000 jouets en plastique « Made in China » trouvés dans des brocantes ou des magasins d’occasion aux États-Unis. Au milieu de cet étalage vertigineux de jouets produits en masse pour les enfants, Michael Wolf montre des portraits bienveillants d’ouvriers chinois travaillant sur les chaînes d’assemblage et produisant des jouets destinés à satisfaire une demande mondiale hystérique en biens de consommation bon marché, jetables… et jetés…
En savoir plus sur https://13.agendaculturel.fr/exposition/arles/michael-wolf-la-vie-dans-les-villes.html#GVi8HIf6ugbB2SEb.99
 
 ” Architecture of Density “Il se focalise sur des façades de gratte-ciel qui, saturant le cadre, se caractérisent de loin par de chatoyantes bandes de couleurs, verticales ou horizontales, avant de révéler, à mesure qu’on s’approche, la réalité d’existences compressées dans ce qu’on nommait jadis des cages à poules.
” Tokyo Compression “Dans une promiscuité effarante, des visages écrasés sur les vitres de rames de métros bondées.
 
” Transparent City “
Il adopte une perspective similaire à celle de son travail architectural à Hong Kong, mais les façades des bâtiments de Chicago donnent un résultat très différent. La ville est bien moins dense, ce qui crée une sensation de profondeur plus importante dans les images, alors que la transparence de ses gratte-ciel en verre rend visible la vie en leur sein.

 

Monsanto : Une enquête photographique sur un géant, qui de l’agent orange au développement des OGM, façonne notre monde depuis plusieurs décennies…
 

 

Les Gorgan : Depuis plus de 20 ans, Mathieu Pernot suit les Gorgan, une famille rom installée à Arles…
 

 

Kate Barry : Diparue prématurément en 2013, Kate Barry laisse derrièreelle une oeuvre personnelle inédit, représentation fragile et délicate du paysage…
 

 

Un monde qui se noie  : Des portraits submergés de victimes d’inondations à travers le monde, qui nous rappellent notre vulnérabilité commune face au réchauffement climatique
 

 

Toutes proportions gardées : Nains, hercules etgéants de la collection Claude Ribouillaut
 

 

Road the death : De James Dean à Grace Kelly, nombreuses sont les célébrités qui ont trouvé la mort sur la route. Que reste-t-il à voir sur le lieu du drame ?
 

 

Fukushima : Le tremblement de terre et le tsunami de 2011… L’irraisonnable nucléaire dont on ne maîtrise pas la pollution…
 

 

 Iran : 38 ans après le début de la révolution islamique, un large panorama de l’Iran contemporain, entre poésie visuelle et documentaire
 

 

Masahisa Fukase : Première retrospective européenne de l’un des photographes japonais les plus influents et radicaux de sa génération
 

 

Audrey Tautou : A travers la construction de fictions photographiques dans lesquelles elle se met en scène, Audrey Tautou explore son image et (se) joue de son statut de star
 

Boulevard-Of-Broken-Dreams – Diana Krall

 

Audrey Tautou, Masahisa Fukase, Kate Barry, Les Gorgan, Michael Wolf, Edwin Sanchez, Eric JULIEN, indiens Kogis