Mammifères

Faune mamalienne – Mammifères

La classification des mammifères est complexe. D’une manière simplifiée, on reconnaît trois grands groupes de mammifères, dont le regroupement correspond au type de placentation possédé par leurs représentants :

  • Les métathériens ou marsupiaux. Ils ne sont plus représentés qu’en Australie, en Océanie et en Amérique du Sud. Leur particularité est de mettre au monde des fœtus qui ne sont pas à terme : ceux-ci doivent alors s’agripper aux poils pour rejoindre la poche ventrale, ou marsupium, où ils trouveront des mamelles qui les nourriront afin d’achever leur développement. Ce marsupium peut, selon les espèces, abriter le jeune plusieurs mois après que son développement soit arrivé à terme. Les représentants les plus connus sont les kangourous, les wallabies, les koalas, les opossums et les wombats. Seules quelques espèces d’opossums vivent en dehors de l’Australie. Sur cette dernière, les marsupiaux occupent l’ensemble des niches écologiques dévouées aux placentaires sur les autres continents : il existe des taupes marsupiales blanches, comme des rats-kangourous et des opossums arboricoles.
  • Les euthériens ou placentaires. Ils regroupent l’ensemble des autres mammifères. Leur principale différence avec les deux premiers groupes est qu’ils possèdent un vrai placenta, plus ou moins décidue selon les espèces, qui a pour rôle de nourrir l’embryon et le fœtus.