Grand Thêatre de Tours

Le Grand Théâtre de Tours est construit sur l’ancienne église des Cordeliers. Dès 1796, cette église est convertie en théâtre de 800 places par un particulier, le citoyen Bûcheron. En 1867, la salle est rachetée par la municipalité qui la fait démolir et remplacer par un nouvel ensemble inspiré de l’Opéra Garnier et conçu par l’architecte Léon Rohard. L’inauguration a lieu le 8 août 1872.

En 1883, un incendie détruit une grande partie de l’édifice (seuls la façade et les quatre murs subsistent). Jean-Marie Hardion, architecte, est choisi pour entreprendre la reconstruction, puis remplacé par Stanislas Loison. La décoration est confiée à Georges Clairin. Ce second et actuel théâtre est finalement inauguré en 1889. Il est inscrit sur la liste des monuments historiques en 1994, puis classé depuis 2000.

D’une capacité de 913 places, le Grand Théâtre de Tours est dirigé par Jean-Yves Ossonce depuis 1999. (Source : Wikipédia)