Eglise de Rivière

Notre Dame de Rivière,

Cette église, à vaisseau unique de 9m x 23m fût construite au Xe et XIe siècle  sur un lieu de culte plus ancien.

Ce sanctuaire à chevet plat se divise en trois vaisseaux voûtés d’arêtes. Au sud ses murs de pierres en moyen appareil à gros joints rubanés sont percés de fenêtres en plein cintre. Les murs sud et nord de la nef présentent encore un petit appareil carré avec arases de petit appareil allongé datant de la construction initiale. Le mur méridional est orné d’une corniche à modillons sculptés.

La charpente à chevrons porte fermes et lambrissée en anse de panier.

Comme à Tavant, le sanctuaire est élevé au dessus de la crypte primitive. Il est accessible au moyen de deux escaliers latéraux.

Le clocher, tour carrée du XIe  siècle, présente une baie géminée sur trois faces (sauf au nord) et une très courte flèche octogonale sommée d’une croix en fer forgé.

L’église fût entièrement restaurée par le comte de Galambert au 19e siècle. On y pénètre par un porche couvert dont les peintures des XIe XIIe siècle représentant la résurrection de Lazare, ont été restaurées en 1996.

L’église dissimule sous son décor remanié par le comte de Galambert, les peintures murales deXIe XIIe siècle : voir en haut à droite dès franchi la porte d’entrée…

Classée monument historique en 1862

[Total : 0    Moyenne : 0/5]