Champigny sur Veude

Champigny-sur-Veude est un village très ancien (Campiniacus en 1080). De cette époque date le rattachement de la paroisse de Champigny à l’abbaye Notre-Dame de Noyers qui en conservera la cure et les revenus jusqu’à la fin du XVe siècle. Le premier seigneur de Champigny connu est le chevalier Bernier (1122). Le domaine appartenait au comte d’Anjou qui fit construire une forteresse qu’il confia à Robert de Blo, son vassal et successeur de Bernier.De grandes familles, Beaucay, Artois, Anjou, Beauvau, se sont succédé à la seigneurie de Champigny. En 1472, les Bourbon-Vendôme étant propriétaires du domaine, Louis de La Roche-sur-Yon construisit un magnifique château (1499) et il eut le privilège, en tant que descendant de saint Louis, d’édifier une Sainte-Chapelle sur le modèle de celle de son ancêtre. L’ensemble fut terminé par son fils Louis II, duc de Montpensier en 1543. La Sainte-Chapelle de Champigny était gérée par la collégiale Saint-Louis qui fut dotée des revenus nécessaires pour l’entretien et les charges qui lui incombaitOutre la collégiale Saint-Louis, il y avait dans la paroisse, un couvent de filles de Saint-François, Notre-Dame-de-Bonne-Espérance (1565), une chapelle Notre-Dame-de-Lorette (1598) et un couvent des Minimes (1600).
Au XVIIe siècle, le cardinal Richelieu entreprit d’édifier sa ville nouvelle de Richelieu à moins de 7 km de la cité des Bourbon-Vendôme dont il tira ombrage. Il acquit la propriété de Champigny appartenant à Gaston d’Orléans et détruisit le château ‒ on ne peut plus que l’imaginer dans la perspective de la cour d’honneur et face à la chapelle ‒ mais il conserva les communs. La Sainte-Chapelle aussi était de trop, il fallut l’intervention de l’évêque de Poitiers et du pape Urbain VIII pour qu’il renonce à la détruire comme il en avait l’intention.
Autour de Chamigny sur Veude
La Chapelle Saint LouisÉrigée à partir de 1499 en même temps que le château par Louis Ier de Bourbon, comte de Vendôme, en raison d’un privilège accordé aux descendants de saint Louis (en l’occurrence à son père: Robert de Clermont qui était le 6e fils de Louis IX) : c’est la chapelle funéraire de la famille de Bourbon-Montpensier.
[Total : 0    Moyenne : 0/5]