Amritsar – Golden Temple

 Le Temple d’Or est le nom informel du Harmandir Sahib (pendjabi : ਹਰਿਮੰਦਰ ਸਾਹਿਬ signifiant « l’Illustre Temple de Dieu »), l’édifice le plus sacré des Sikhs, situé au cœur de la ville d’Amritsar, au Pendjab, dans le nord ouest de l’Inde. Le nom de « Temple d’Or » est dû à sa couverture dorée à l’or fin.

Sa construction a été ordonnée en 1601 par Gurû Arjan, 5e maître spirituel des Sikhs, à l’endroit même où le premier d’entre eux, Gurû Nanak, venait méditer.

Détruit lors d’une invasion afghane en 1757, l’édifice a été reconstruit huit ans après.

Le , le temple fut le théâtre d’une opération militaire ordonnée par le Premier ministre indien, Indira Gandhi, dans le but de déloger les indépendantiste sikhs qui s’y étaient retranchés. Ce massacre fit officiellement 84 tués et 248 blessés parmi les soldats assaillants, tandis que chez les pèlerins devait dénombrer 493 tués (dont 100 femmes et 75 enfants) et 86 blessés.

Le temple, de nouveau incendié durant l’opération, a été reconstruit.

La violation de leur lieu saint fut considérée comme une insulte majeure par certains Sikhs. Le massacre eut pour conséquence l’assassinat d’Indira Gandhi quatre mois plus tard par ses gardes du corps sikhs.

Plus d’infos… (source : Wikipédia)